Gurian-Consulting Service de presse -

Pourquoi investir dans le tourisme en Géorgie

pict_Pourquoi investir dans le tourisme en Géorgie

L'une des meilleures stratégies d'investissement est de rechercher des diamants à l'état brut. En termes d'investissements internationaux, cela signifie se tourner vers des marchés moins connus avec des actifs relativement peu coûteux, mais un potentiel de croissance impressionnant.

Une économie émergente, vers laquelle l'oeil averti d'un entrepreneur devrait soutenir toute son attention, est celle de la Géorgie. La Géorgie petit pays, s'il en est, dispose d'un secteur des services dynamique et d'une politique gouvernementale qui s'est résolument engagée dans un programme pro-business au cours des 15 dernières années, sans aucun signe d'inversion de cette tendance.

La Géorgie est un excellent endroit pour investir en grande partie en raison de sa combinaison de taxes très faibles et de taux de croissance élevés. Le produit intérieur brut a augmenté en moyenne de 6,1% par an entre 2003 à 2017 et la croissance annoncée 2018 est de 5%, 2019 sera encore plus forte. Une croissance tirée par un environnement fiscal ultra-favorable. Par exemple, le revenu de source non géorgienne n'est pas imposé, le revenu des dividendes et des intérêts est imposé à 5% et le revenu des sociétés est imposé à 15% (0% si les bénéfices sont réinvestis).

La Géorgie a plusieurs secteurs de son économie dont la croissance est rapide et méritent d'être surveillés. Parmi ceux-ci, celui du tourisme est particulièrement intéressant. En 2018 plus de 8 millions de personnes vont visiter le pays. Soit 1 million de plus qu'en 2017 et 2018 va battre tous les records. Pourquoi?

Un pays peu connu aux multiples atouts

D'abord l'Hospitalité et la gastronomie en Géorgie sont fantastiques. Ensuite c'est un pays du caucase à l'histoire pluri-millénaires, la situation de ce petit isthme, au confluent de trois grands empires, a façonné une identité très originale et une culture atypique. Il y a des milliers de sites historiques où vous pouvez admirer quelques-unes des plus anciennes architectures au monde, socle d'un mélange étonnant entre influences orientales et occidentales. Ensuite les paysages du Caucase sont époustouflants. Ce pays à peine plus grand que la Belgique concentre une richesse naturelle assez incroyable, à tel point que vous pouvez skier dans les montagnes le matin et nager dans la mer Noire le soir.

Et puis le vin géorgien! La Géorgie est l'une des régions viticoles les plus anciennes du monde. La vigne et la vinification est profondément intégrée dans la culture du pays. Pour le dire franchement, vous avez du raisin partout en Géorgie, même au coeur de Tbilissi les vignes sont nombreuses et il n'y a qu'à tendre la main pour en ceuillir les grappes. Pas un géorgien ne vous dira qu'il cultive pas quelque part sa vigne et fait son propre vin. 

L'écotourisme en Géorgie offre aussi les routes les plus aventureuses et chaque saison est unique pour découvrir le pays. 41% du territoire de la Géorgie est recouvert de forêts, et 25% du territoire géorgien se trouve dans des parcs nationaux protégés! Ces zones offrent une nature préservée dans lesquelles randonnées, vélo, équitation, safari et pêche sportive sont à la portée de tous.

Les Hotspots du tourisme, la capitale Tbilissi, la côte de la mer Noire et le nord du Grand Caucase du pays sont en train de se développer très rapidement afin de mieux accueillir tous ces voyageurs internationaux. Les routes sont conformes aux normes européennes, le service client est certainement le meilleur d'Europe de l'Est et l'infrastructure hôtelière est en plein renouvellement et tend, année après année, vers une qualité de service dignes de nos standards européens.

En 2017, la Géorgie avait une capacité d'accueil d'environ 60 000 lits. De nombreux hôtels de renoms comme Marriot, Hilton, Sheraton, Radisson, Gardens, etc. y ont élu domicile. Et le taux d'occupation frise les 80% !. Actuellement environ 50% du parc hôtelier se concentre à Tbilissi et à Batoumi avec respectivement 18000 et 12000 lits (chiffres 2017 Ministère du Tourisme), et c'est loin d'être suffisant. 

Batoumi, le grand port D'Adajarie, sur la mer Noire, est (peut-être) la plus impressionnante des destinations touristiques de la Géorgie. C'est une station balnéaire superbe, très populaire depuis la période soviétique (La Géorgie était considéré comme la Riviera de l'URSS), et reste une destination très prisée pour les vacanciers géorgiens comme pour les touristes de Russie, d'Iran, de Turquie, d'Arménie, d'Azerbaïdjan, d'Ukraine et d'ailleurs.

Le climat subtropical de l'Adjarie est une destination pour les voyageurs plus orientés vers la vie nocturne, la fête et le clubbing et profitent de son grand nombre de bars bon marché et ses clubs, ainsi que pour ses festivals musicaux de haut-niveau. Des stars internationales de la pop et des DJ se produisent dans des festivals estivaux très fréquentés de la ville et ou à Anaklia. Batoumi et Tbilissi sont aussi un des lieux de jeu importants dans la région, car de nombreux pays voisins font face à de sérieuses interdictions sur cette industrie qui joue un rôle majeur dans la stratégie touristique du pays.

De plus, il est assez facile de se rendre à Batoumi, que ce soit depuis Tbilissi que de l'étranger. Il y a une connexion ferroviaire entre ces deux villes, et la côte n'est qu'à quelques heures de voiture depuis Kutaïsi, la deuxième plus grande ville de Géorgie qui abrite un nouvel aéroport international. 

Situé dans le nord du pays, parmi les stations de sports d'hiver, Bakuriani, Gudauri et Mestia sont les plus populaires. Bakuriani est une station de ski à environ deux heures et demie de route de Tbilissi et à une altitude de 1700 mètres d'altitude. Mestia est plus éloignée de Tbilissi et célèbre car situé dans la région de Haute-Svanétie, région magique sur le toit de l'Europe. Gudauri, plus chic, est une autre station de ski à environ deux heures de Tbilissi.

En raison des contraintes d'infrastructure et de capacité, Tbilissi et la côte de la mer Noire ont un beau potentiel de croissance future. Mais les autres Régions de Géorgie commencent à s'y mettre et à développer les infrastructures hôtelières dans des région qui il y a peu étaient encore difficiles d'accès. 

Potentiel de croissance dans l'industrie du tourisme

Le marché du tourisme en Géorgie a explosé au cours des quinze dernières années, le nombre de visiteurs a augmenté de près de 1 000% entre 2005 et 2017. Selon les chiffres du Ministère de l'Economie de Géorgie, 2017 a été l'année du record. Le nombres de touristes enregistrés était de 7 555 936 soit 1 194 433 de plus que 2016. Ce secteur présente une croissance de +15% par an. En 2018, selon les derniers chiffres du mois de mars (+33%), ce record sera battu : la Géorgie attend plus de 8 000 000 de visiteurs cette année.

Le plus grand nombre de visiteurs provient actuellement de pays voisins tels que la Russie, la Turquie, l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Cependant, la Géorgie est depuis deux ans en train de construire sa marque en Europe et il y a déjà des augmentations très notables de visiteurs en provenance de Pologne, d'Allemagne, d'Autriche ou de Hollande. Ce sont des touristes européens qui ont un fort pouvoir d'achat. De nouvelles lignes aériennes vers l'Europe de L'Ouest viennent de s'ouvrir en mars 2018 vers Paris, Bruxelles, Berlin, Barcelone...De nouvelles lignes aériennes sont en préparation.

Des barrières...presque inexistantes 

La Géorgie est devenu un des pays les plus ouvert au monde et a libéralisé son régime de visas. Les ressortissants de très nombreux pays peuvent venir en Géorgie sans visa et se déplacer dans le pays sans aucune restriction. La Géorgie n'a pas de restrictions sur l'achat de biens immobiliers par des étrangers, et les taxes sont minimes. Il y a de d'excellentes opportunités pour ceux qui cherchent à investir dans des hôtels ou des appartements à usage locatif (en court-terme de type Airbnb) à Tbilissi et Batoumi.

De plus, les autorités ont récemment mis en place des «zones touristiques» pour promouvoir les investissements dans le secteur de l'hôtellerie. Sept zones sont situées sur la côte de la mer Noire et offrent aux entrepreneurs des avantages financiers en termes de soutien au développement d'infrastructures et d'avantages fiscaux. Ces incitations à investir dans le secteur hôtelier vont du terrain à bâtir vendu pour un prix symbolique en vue d'y construire un Hôtel par exemple.

Le gouvernement fournit l'infrastructure nécessaire (gaz, eau, électricité, raccordement au réseau d'assainissement des eaux usées,) assure la construction des routes d'accès, les permis de construire sont accordés par des procédures simplifiées et sans frais de dossier, la valeur du terrain est exonéré d'impôt foncier, les bénéfices générés par ces services hôteliers sont exonérés de l'impôt sur les bénéfices jusqu'au 1er janvier 2026.

 

http://business-gate-to-georgia.com