Gurian-Consulting Service de presse -

Les Investissements dans les hautes technologies en Géorgie

pict_Les Investissements dans les hautes technologies en Géorgie

De gros investissements en vue dans le domaine du numérique et des Hautes-Technologies

Mamuka Bakhtadze, le tout nouveau Premier Ministre, souhaite réduire encore un peu plus la fiscalité pour attirer les grandes compagnies internationales dans le pays. Avec pour conséquence, de permettre aux entreprises géorgiennes de développer encore mieux leurs secteurs.

"En 2017, la Géorgie a enregistré un afflux historique des Investissements Directs Etrangers (IDE). C'est un excellent résultat. Dans le même temps, l'analyse de la structure de ces IDE suggère que les investissements de Hautes-Technologies doivent progresser autant que possible. Nous devons effectuer un travail très sérieux dans cette direction. La Géorgie jouit d'une réputation internationale positive auprès des investisseurs, mais nous devons redoubler d'efforts pour que le ratio des investissements dans les technologies de pointe augmente considérablement dans l'IED total. Le secteur des Hautes-Technologies procure des résultats plus élevés que les secteurs traditionnels. Par conséquent, la question des investissements dans les hautes-technologies doit devenir une priorité du gouvernement."

"L'expérience de pays économiquement performants, comme en Estonie ou en Finlande, prouve que les entreprises étrangères de Haute-Technologie jouent un rôle important dans leur économie. Nous avons besoin de sociétés similaires. Mais l'équation principale à résoudre serait pourquoi une entreprise de Haute-Technologie souhaiterait entrer sur le petit marché Géorgien. Nous devons réfléchir de manière approfondie à cette question et nous prévoyons de soumettre au Parlement les initiatives qui s'imposent, notamment en les exonérant totalement d'impôts."

« Je crois qu'après l'application de cette initiative fiscale, nous attirerons de nouvelles grandes entreprises en Géorgie et nous créerons les bonnes conditions pour que les créateurs de startups établissent de bonnes relations avec eux ", a déclaré M. Bakhtadze.

Le Premier Ministre a également évoqué d'autres opportunités pour accroître les liquidités et a insisté sur l'apport « de Business Angels qui investissent dans notre économie, est d'une importance vitale. Si nous avons 250 à 300 startups à succès, cela créera un tel eco-système qu'il suscitera l'intérêt des investisseurs les plus célèbres. Pour cela, le gouvernement devra également prendre des mesures audacieuses. »

« Les stuctures gouvernementales de l'Etat lui-même, doivent entrer dans le cadre de ce plan ambitieux, en augmentant considérablement ses achats de solutions numériques, de services informatiques et ainsi de suite. Par conséquent, les liquidités augmenteront considérablement sur le marché ", a déclaré le Nouveau Premier Ministre.

Les startups du numérique en Géorgie vont avoir le vent en poupe...

http://business-gate-to-georgia.com